11- Trop vite, trop loin !

Je suis assise sur mon divan avec une débarbouillette remplie de glace sur la marboulette! Heureusement, j’ai arrêté de saigner! Seulement, j’essaie d’éviter d’avoir la gueule épaisse, style un boxeur ayant été mis K.O.! Par chance, je n’ai pas un œil au bord noir! Tout à coup, je me souviens d’un truc de grand-mère pour éviter un gros bleu autour de la babine! C’est de mettre de l’essence de vanille!

 Je me rends dans la cuisine en me maudissant d’avoir voulu faire une passe de cabochon! Ce n’était pas brillant, d’autant plus que je le sais trop bien que ma bière ne s’ouvre qu’avec un débouche bière! Ma niaiserie va sûrement me coûter la peau des fesses! Étant travailleuse autonome, je n’ai aucune assurance dentaire, c’est loin d’être le Pérou ce que je peux recevoir du gouvernement! C’est à ce moment précis que j’aurais aimé être la femme de mon beau Roland! Ah mon dieu! Roland! Qu’est-ce qu’il va penser de tout ça?

 C’est décidé à mon réveil, je ferai le tour des dentistes pour avoir un rendez-vous dans la matinée. Je suis prête à tout! De toute façon, les visites à l’hôpital ne commencent pas avant 14 h! Je vais avoir un lousse! Il n’est pas question que je me présente en avant de l’homme de ma vie amanchée comme ça! Voyez-vous ça, si je lui fais un beau sourire tout mielleux et que j’ai une palette en moins! C’est assez gênant, merci!

 Le lendemain matin, je me réveille évachée sur le divan, un de mes chats bien étiré sur ma bedaine, qui me regarde en me disant « Coucou »!! Finalement, pour engourdir mon mal, je dois avoir bu quelques (au moins quatre 😉 ) bières en regardant la télévision! J’avais fini par m’endormir là! Je me lève et m’en vais voir de quoi j’ai l’air dans le miroir de la salle de bain! EH! Boy! Les cheveux ébouriffés, le filet de bave sur le bord de la bouche, une dent en moins et la babine bleue! C’est d’un chic fou !

 J’avoue que ce n’est pas le temps d’avoir une «date»! Je me trouve quand même drôle! Je vous l’accorde, j’ai de drôles d’idées, parfois! Celle-là n’était pas des plus brillantes! 😉 Je me débarbouille un peu, me brosse les dents avec une extrême délicatesse et me mets à la recherche d’un dentiste! Je prends le bottin de téléphone, oui, oui! Je suis vieille fille et les vieilles filles ont des habitudes qu’on ne peut juger! 😉

 J’appelle tous les dentistes qui se trouvent dans un rayon de 40 km! Tous ont la même réponse : «Nous ne pouvons vous recevoir aujourd’hui, Madame Paquette, le plus tôt est demain matin!» Eh misère! Pas le choix! Je prends un rendez-vous avec mon dentiste habituel, vu que personne n’est libre! Ah, ben, coudonc! Je devrai aller montrer mon beau sourire troué à Roland! Eh misère !

 Je me prépare un smoothie, vu que je ne suis pas capable de mâcher!! Ce qui est pratique avec une palette en moins, c’est qu’en buvant avec une paille, pas besoin d’ouvrir la bouche! J’ai simplement à mettre la paille dans le trou! Aussi bien en rire! 😉

Je me prépare! L’heure avance et c’est bientôt le temps des visites à l’hôpital! Je tergiverse entre l’idée d’y aller ou de rester à la maison! Roland avait vraiment l’air d’y tenir, mais avec ma palette, ça change la donne! Ah pis tant pis! Si ça se trouve, il va être sous médication et il ne s’en souviendra plus le jour de ses noces! 😉

 Je me pomponne pour faire oublier mon méga trou! Je suis fin prête! J’arrive à l’urgence de l’hôpital! Je m’informe si Roland y est encore! On m’indique qu’il est toujours en observation au même endroit que la veille! On me demande si je veux qu’on m’accompagne pour me montrer le chemin! Je réponds par la négative et je continue mon chemin! J’aperçois Roland étendu dans la même position que la veille (comme si l’on pouvait avoir beaucoup de positions dans un lit d’hôpital…) les yeux grands ouverts

 D’instinct, je lui souris à belles dents! Immédiatement, je regrette mon geste! Roland a un mouvement de recul dans son lit et fait une face de «Ouf, pas sûr!» Pour chasser le malaise, je m’informe comment il va, tout en essayant de ne pas trop ouvrir la bouche! Tout un exercice de ventriloque! Roland explique qu’il a fait un infarctus, qu’il doit se reposer et doit éviter tout facteur de stress!

 Je sens qu’il veut dire autre chose, mais qu’il tourne autour du pot! Je m’approche pour lui prendre la main, comme pour lui dire que tout va bien aller, de ne pas s’inquiéter! Encore ce mouvement de recul! Ah là, là! Que se passe-t-il? Dans un élan de courage, Roland réussit à me dire qu’il m’aime beaucoup, mais que notre relation va beaucoup trop vite et que toute cette histoire est allée beaucoup trop loin! Je reste droite comme une barre, ne sachant pas trop comment réagir! Tout se bouscule dans ma tête! Mais comment ça a pu se passer? Je m’approche de lui et je prends sa main!

 Une fois de plus, la machine capote, le cœur de Roland s’emballe et un paquet d’infirmières arrivent dans la chambre! Je suis forcée de quitter la pièce avec des questions sans réponses! Je me retrouve dans l’entrée de l’urgence, la bouche encore ouverte à cause de la nouvelle! Mon cerveau va à cent mille à l’heure! J’arrive à marcher pour me rendre à ma voiture. Je suis sous le choc, mon cœur est en morceaux!

 À la minute où mes fesses touchent le siège de mon auto, je me mets à pleurer comme une madeleine! L’homme de ma vie ne veut plus rien savoir de moi! Ma vie est finie! En m’essuyant les larmes, je me regarde dans le miroir et me maudis d’avoir pris la décision d’aller le visiter! Je le savais que je lui ferais peur avec une palette en moins!

 

À suivre! 😉

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s