13- Nouveau départ !

Je me réveille la bouche pâteuse, « évachée » sur le divan !!! Eh misère !! La journée n’est pas passée ! Je tente de m’asseoir ! Oh là, là !! J’ai la tête qui tourne ! Bon dieu, j’ai l’impression d’avoir dormie sur la corde à linge ! Comme dirait l’autre, j’ai la tête dans le cul ! De peine et misère, je réussis à me redresser ! Je plisse des yeux pour voir l’heure sur le récepteur de la télévision, déjà 8 h ! J’ai deux heures pour me remettre les yeux en face des trous, car j’ai mon rendez-vous chez le dentiste ! Au passage, je vois tous les corps morts que j’ai laissés sur la table de salon ! Lire la suite de « 13- Nouveau départ ! »

12 – Au fond du baril !

J’ai l’air d’un chien battu, suite à l’annonce de Roland ! Il ne veut plus me voir, notre courte, mais trépidante, relation est terminée ! Ma vie est finie ! Je pleure comme une madeleine, accoudée sur le « stéring » de sa voiture ! Toutes mes questions sont sans réponses ! Roland a eu seulement le temps de dire que c’était terminé, que son rythme cardiaque s’est emballé, tellement qu’on aurait dit que la machine allait sauter ! Lire la suite de « 12 – Au fond du baril ! »

11- Trop vite, trop loin !

Je suis assise sur mon divan avec une débarbouillette remplie de glace sur la marboulette! Heureusement, j’ai arrêté de saigner! Seulement, j’essaie d’éviter d’avoir la gueule épaisse, style un boxeur ayant été mis K.O.! Par chance, je n’ai pas un œil au bord noir! Tout à coup, je me souviens d’un truc de grand-mère pour éviter un gros bleu autour de la babine! C’est de mettre de l’essence de vanille! Lire la suite de « 11- Trop vite, trop loin ! »

10- Tout n’est jamais noir !

Je passe les grosses portes battantes de l’Urgence! Je suis rouge tomate! C’est clair que l’infirmière et les usagers de la salle d’attente ont tout entendu! Ces portes-là sont faites en papier mâché! En terme d’isolation, on repassera, mais en même temps, on n’est pas dans un bar où il faut atténuer le bruit! Je tente de chasser mes pensées et de canaliser toute mon attention sur Roland! Lire la suite de « 10- Tout n’est jamais noir ! »

9- Mon chien est mort !

Je me fais toute petite dans mes shorts depuis que Roland a été amené par les ambulanciers à l’Hôpital ! Je me trouve tellement nounoune d’avoir acquiescé à sa demande et d’avoir continué de baiser pendant qu’il était à l’agonie ! Pour ma défense, je n’étais pas capable de bouger ! Il me retenait en place ! Malgré le fait qu’il est gentleman, il peut être ferme quand il désire quelque chose ! Lire la suite de « 9- Mon chien est mort ! »

8- Appelez-moi la veuve noire !

Je finis par piler sur mon orgueil et je décide de faire les premiers pas envers Roland! Ça suffit le niaisage! Je dois savoir ce quil en est! À défaut davoir son numéro, ce qui est très louche après un premier rendez-vous, je lui envoie un courriel! Avouez! Sil na pas laissé son numéro, cest signe quil ne veut plus rien savoir! Non? Lire la suite de « 8- Appelez-moi la veuve noire ! »

7- Le pique-nique !

J’attends sagement à côté de mon téléphone dans l’espoir que Roland Fortier me rappelle après notre souper catastrophique! Il doit tellement m’avoir trouvée bizarre, c’est sûr qu’après la soirée, il est parti de son côté et a jeté mon numéro! Je m’en veux d’avoir opté pour mes bobettes sexy que je ne mets qu’une fois aux 6 mois! Oui, oui! Je les mets seulement lors d’une «date» importante! L’élastique a dû sécher, je ne peux pas croire que c’est le karma! Lire la suite de « 7- Le pique-nique ! »